L’avenir de la motorisation des véhicules en France

D’après le sondage de la 7e édition du baromètre « Les Français et l’automobile », 72% des Français seraient pour une voiture électrique ou hybride. Actuellement, plus de 90% des voitures de la grande métropole sont 100% thermiques. Cela pourrait changer d’ici quelques années, puisque pour la majorité des Français, l’avenir de la motorisation est l’hybride et l’électrique.

Les Français attachés à leurs voitures

L’enquête menée par l’Institut Français d’Opinion Publique en mai 2016 témoigne du rattachement des Français à leurs véhicules. Le sondage pour drivepad.fr a révélé que 6 personnes sur 10 utilisaient leurs voitures au quotidien. L’enquête « Les Français et l’automobile », quant à elle, a indiqué que 43% des conducteurs allaient changer de motorisation lors de leur nouvelle acquisition à court terme. Le but est d’utiliser un véhicule moins polluant. Certains tricolores restent quand même sceptiques en ce qui concerne la voiture autonome.

Les Français pour la technologie et l’économie

Selon les résultats fournis par le baromètre, 32% des automobilistes pensent rouler en électrique et 40% en hybride. L’économie et l’innovation technologique sont leur principale motivation, puis la diminution d’émissions polluantes, la réduction des coûts d’utilisation et le confort à la conduite. Le coût des véhicules hybrides et électriques commence réellement à séduire sur le marché des automobiles. La Yaris Hybrid de Toyota, par exemple, coûte moins cher que ses consœurs essence ou diesel. La Renault Zoe électrique est aussi financièrement avantageuse qu’une Clio Diesel !

Encore un bel avenir pour le diesel

Parmi les personnes interrogées lors de l’enquête du baromètre, 50% des automobilistes Français n’ont pas envie de changer de motorisation. La première raison est, sans aucun doute, la baisse du prix des carburants constatée ces derniers temps. Selon les enquêtes, 18% de propriétaires de véhicules essence veulent opter pour une voiture roulant au gazole. Cette dernière a représenté plus de la moitié des immatriculations de l’hexagone en janvier 2016 ! La chance est encore du côté du Diesel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>