Ryno : le monocycle qui se mue en scooter

Une solution mobilité très tendance

Imaginez-vous juché sur une roue unique de 25 pouces en route pour votre travail. Le monocycle se fait électrique et devient Ryno, du nom de la dernière invention de l’ingénieur Chris Hoffman. Le projet a de quoi ringardiser le Segway et mettre au placard les trottinettes, skate et autres avatars modernes passés à la motorisation électrique. Néanmoins, comme pour tous les exemples cités, mieux vaut vivre au rez-de-chaussée, car, avec ses 72,5 kg sur la balance, il rivalise avec un petit scooter. Côté finances, il toise la plupart de ses rivaux. Les premiers exemplaires seront disponibles pour 5295 dollars (presque 3900 euros). Pour le prix d’une petite familiale d’occasion, vous aurez droit à un modèle entièrement fabriqué à la main.

De l’innovant et du classique

S’il est pour l’instant difficile de savoir si le trottoir, la piste cyclable ou la route seront le domaine de prédilection du Ryno, on sait d’ores et déjà que ses batteries SLA amovibles lui confèrent une autonomie de 16 km et une vitesse maximale de 16 km/h. La stabilité est assurée par un gyroscope et la roue de 25 pouces, aussi large que celle d’une super-sportive japonaise. Une fois assis sur la selle de moto, l’utilisateur fait face à un guidon de VTT équipé d’une commande de frein classique. Lorsque l’engin est éteint, il repose sur son large pare-choc frontal.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>