Le contrôle technique : décryptage

Le contrôle technique, pour quoi faire ?

Le contrôle technique est un examen périodique obligatoire pour tous les véhicules légers français. Les véhicules de plus de 3.5 tonnes et les véhicules de l’armée, mais aussi les taxis et transports en commun sont, aux, soumis à d’autres réglementations. Il a pour but de vérifier que la voiture ou le camion est en bon état pour circuler, et ne met pas son conducteur et les autres usagers de la route en danger.

Quand faire mon contrôle technique ?

Contrôle-TechniqueLe premier contrôle technique d’une voiture neuve doit se faire dans les 6 mois qui suivent son 4e anniversaire. Ensuite, le contrôle doit être réalisé tous les deux ans. La date du dernier contrôle est généralement affichée sur la carte grise, qui a une valeur de preuve en cas de contrôle. Une vignette peut être placée sur le pare-brise, pour faciliter les contrôles et vous rappeler la date, mais elle n’a en revanche aucune valeur légale. Soyez donc vigilants : en cas de défaut de contrôle, vous vous exposer à une amende de 135€ et à une immobilisation du véhicule.

Attention : si vous vendez votre véhicule, le contrôle technique doit dater de moins de 6 mois.

Où faire le contrôle technique ?

Le contrôle doit se faire auprès d’un professionnel agréé par l’Etat. Il en existe plus de 6 000 dans toute la France. Les réseaux les plus connus sont Dekra, Sécuritest, Auto Sécurité, Expert Contrôle Automobile, Autovision ou encore CTA, et sont gages de sérieux du professionnel adhérent. Ces professionnels sont toutefois neutres : ils ne peuvent avoir d’autres activités, ni de partenariat avec des professionnels de la réparation automobile, afin de garantir la validité du contrôle.

Le prix d’un contrôle technique est fixé librement par les professionnels, mais il se situe généralement autour de 66€.

Quels sont les points de contrôle ?

L’examen porte sur 10 fonctions de la voiture (Identification, freinage, direction, visibilité, éclairage et signalisation, liaison au sol, structure et carrosserie, équipements, organes mécaniques et pollution (air et sonore).

En tout, il y a 124 points de contrôle, dont 72 soumis à une contre visite : c’est-à-dire que vous devez les faire réparer puis revenir pour un contrôle pour ne pas être recalé.

@Le Point

@Le Point

Je suis recalé : que faire ?

Si votre voiture ne passe pas le contrôle, vous devez impérativement faire les réparations nécessaires dans un délai de deux mois puis passer à la contre-visite pour faire valider votre contrôle. Si vous dépassez ce délai, le contrôle technique est invalidé et vous risquez des poursuites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>